Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil > Tous nos articles > Argent : les solutions d'épargne pour un bon placement

Argent : les solutions d'épargne pour un bon placement

Du classique livret A aux investissements sur le marché des actions, il existe de nombreuses solutions d'épargne, menant à différentes gestions de votre argent. Le tout est de comprendre quelle part de risques vous êtes prêt à prendre contre quel rendement, sans oublier d'équilibrer son patrimoine sur les différents horizons temporels. Une fois son profil épargnant dressé, chacun trouve la solution qui lui convient vraiment.

L'épargne, c'est cette part de votre revenu disponible que vous n'avez pas dépensé. Il s'agit de l'argent en "surplus", qu'il vaut mieux garder de côté pour les situations plus délicates que réserve parfois l'avenir, ou pour parvenir à financer un projet. Bien que vous n'utilisiez pas cette somme tout de suite, vous ne la laissez pas non plus dormir. Grâce à une épargne bien répartie, vous pouvez optimiser votre patrimoine, c'est-à-dire augmenter votre rendement grâce à un bon placement de votre capital.

Plusieurs solutions existent pour placer son épargne : les livrets bancaires, les fonds d'euros, les titres d'entreprises, l'immobilier, ou encore les placements exotiques, pour les plus audacieux d'entre nous. Nous listons ici les placements les plus populaires et pratiques, en excluant les cas complexes (LMNP, Club Deal, FPS, FPCI), qui concernent surtout les très hauts patrimoines gérés par des experts-comptables et fiscalistes.

Les types de solutions d'épargne

Des comptes épargne classiques aux investissements dans l'or, il existe beaucoup de façons d'investir son argent indépendamment ou à travers les courtiers en ligne. Partons du plus simple au plus complexe.

Les livrets bancaires (ou comptes d'épargne) sont les placements les plus courants. Il en existe deux catégories : les livrets réglementés, avec des conditions fixées par l'État (livret A, Livret de développement durable et solidaire, Livret d'épargne populaire, Livret Jeune, Plan et Compte épargne logement), et les Super Livrets, donc la réglementation varie d'une banque à l'autre. Ces supports monétaires ne rapportent presque aucun revenu supplémentaire (environ +0,5%), mais au moins, votre argent y est en sécurité et disponible à tout moment.

Si vous désirez augmenter votre rendement grâce à votre épargne, vous pouvez vous tourner vers les fonds euros. Il s'agit du support financier d'un contrat d'assurance-vie. Les actifs y sont gérés par des assureurs qui garantissent la sécurité de votre capital placé. Le rendement y est meilleur que par les livrets bancaires (entre 1% et 2,5% selon les fonds), mais pas aussi attirants que si vous investissez dans des titres d'entreprises.

Les titres d'entreprises (ou actions) permettent une performance plus élevée, avec en moyenne 8% de profit, mais ils sont moins stables, puisqu'ils sont associés à la variation de la Bourse. Vous pouvez investir dans quelques titres ou alors dans des paniers d'actions. Les joueurs les plus risqués feront des placements exotiques, plus spéculatifs, tels que l'or, les bijoux de luxe, les grands vins, les cryptomonnaies, etc. Sachez seulement que pour accéder aux marchés des actions, il est impératif d'ouvrir un compte-titre ou un PEA chez un courtier.

Autre type de placement : la pierre (c'est à dire l'immobilier), un des moyens préférés des Français. Celui-ci peut se réaliser par crowdfunding immobilier (investissement dans une construction) avec un rendement annuel de 8 à 10%, mais aussi par des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Il s'agit ici de placer son argent dans l'immobilier locatif et de recevoir un loyer régulier (+4 à +6%), sans avoir besoin de se compliquer la vie avec la gestion quotidienne des biens (trouver des locataires, faire des travaux, etc.).

Face à cette variété de moyens de placement, le plus important est de parvenir à trouver votre parfait équilibre entre risques et rendement, tel qu'il correspond à vos besoins. Pour cela, avant de décider où placer son argent, il est nécessaire de dresser son propre profil épargnant et catégoriser son patrimoine selon l'horizon de placement.

épargne

Comment répartir son épargne ?

Êtes-vous plutôt un jeune adulte fraîchement diplômé avec de nombreux projets en tête, un professionnel prêt à jouer à la bourse ou plutôt une personne qui préfère planifier sa retraite ? Votre situation de vie, vos besoins, votre ouverture aux risques et vos plans d'avenir doivent être pris en compte lorsque vous choisissez votre stratégie d'épargne.

Sachez qu'il existe trois horizons : sur le court terme (l'épargne de précaution), le moyen terme et le long terme. Le court terme concerne la somme mise de côté pour des raisons de sécurité, afin de pouvoir faire face aux dépenses imprévues (maladies, pertes de travail, etc.). Celle-ci est conservée sur les livrets bancaires, où elle est facilement rétractable au besoin, et ne court aucun risque de perte. Il est fortement conseillé à tous d'y garder 3 à 6 mois de salaire, et aux jeunes d'y placer leur épargne en premier lieu.

Le moyen terme équivaut à l'épargne prévue pour financer un projet tel que l'acquisition d'un appartement, d'une voiture, etc. Si ce type d'achat fait partie de vos plans, votre épargne doit s'inscrire dans cet horizon qui s'étend sur quelques années. Il s'y joue généralement un peu plus de risques, mais aussi plus de rendement. Les investissements dans les assurances-vie conviennent bien pour cet horizon, puisqu'ils génèrent du revenu, permettent la flexibilité et le capital n'est pas bloqué.

Le long terme, quant à lui, se prolonge davantage dans le temps, habituellement sur plus de huit ans. Étant donné que le temps améliore le rapport rendement/risque, l'horizon à long terme permet d'investir dans des supports dynamiques, mais qui ne sont pas forcément au maximum de leur rentabilité dès les premières années. De tels placements conviennent parfaitement à ceux qui planifient leur retraite, par exemple.

En fonction de votre situation, vous avez plus d'intérêt à davantage vous concentrer sur un horizon ou l'autre. Néanmoins, il vaut mieux répartir son capital dans les trois, car vous aurez toujours besoin d'argent de côté accessible directement et vous aurez probablement besoin de vous garantir une bonne pension à l'avance. Quant à la zone du moyen terme, il s'agit du terrain de jeu plus ou moins risqué pour vous aider à augmenter vos bénéfices.

Êtes-vous prêt à prendre des risques ?

Pour se décider à placer plus sur le moyen, mais aussi le long terme, il faut savoir quelle part de risque vous êtes prêt à prendre. Si vous n'aimez pas du tout risquer et préférez que votre épargne n'évolue que très peu, mais avec la garantie que votre argent restera toujours entier, alors vous êtes considéré comme un épargnant défensif. La zone du court-terme, à savoir les livrets bancaires, vous conviennent le mieux.

Les épargnants équilibrés seront prêts à s'aventurer dans les terres un peu plus risquées pour améliorer leur rendement. Ils peuvent investir dans de l'immobilier ou dans les assurances-vie, des solutions assez sécurisées. Les plus dynamiques, eux, se laisseront jouer sur le marché des actions, misant sur une entreprise ou une autre, prêts à accepter une perte potentielle.

Choisissez vos solutions épargnes et répartissez-les en fonction du type d'épargnant que vous vous considérez être. Êtes-vous prêt à risquer une part de votre capital en tentant de l'augmenter ou préférez-vous la sécurité ? Avez-vous besoin d'avoir accès à votre argent directement, ou pouvez-vous attendre plusieurs mois avant de racheter votre part ? Le bon placement, c'est avant tout celui qui est le plus adapté à vos besoins.

Publié le 16/12/2020

A lire ailleurs