Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Accueil Tous nos articles Parrainage d'enfant : comment écrire la première lettre à son filleul ?

Parrainage d'enfant : comment écrire la première lettre à son filleul ?

Parrainer un enfant est un geste altruiste et une belle aventure humaine. Outre l'aspect financier que le parrainage représente, une véritable relation peut se créer avec son filleul. Les échanges de lettres sont notamment l'occasion d'apprendre à le connaître, de s'ouvrir au monde et de l'encourager à réaliser ses rêves.

Quoi de plus beau que d'accompagner un enfant défavorisé, parfois à l'autre bout du monde ? Parrainer un enfant étranger est un moment aussi important dans la vie du parrain que dans celle de l'enfant. Reste la question du premier contact. Les enfants parrainés qui reçoivent des lettres prennent confiance en eux et progressent plus facilement à l'école. Alors comment écrire la première lettre à son filleul ? En tant que parrain ou marraine, voici quelques conseils pour réussir votre premier courrier.

Lettre de parrainage : quelques aspects techniques

Avant de commencer à rédiger la première lettre à son filleul, il est essentiel de choisir la langue dans laquelle la lettre sera écrite. Si votre filleul habite dans un pays francophone, la question de la barrière de la langue ne se pose pas. Dans le cas inverse, il est recommandé d'écrire sa lettre en anglais ou en espagnol, selon le pays. Vous pouvez vous faire accompagner d'une personne connaissant l'une de ces langues étrangères.

Il est également possible d'écrire sa lettre en français, puis de la faire traduire. Certaines associations humanitaires proposent la traduction de votre courrier avant de l'envoyer à son destinataire, notamment celles spécialisées dans le parrainage d'enfants. Elles sauront vous conseiller sur la langue à utiliser avec votre filleul.

Se présenter auprès de son filleul

Pour une première lettre rédigée à votre filleul, il est conseillé de ne pas la charger d'informations et d'aller au plus simple en se présentant. Vous pouvez notamment parler des sujets suivants :


  • Votre famille : les prénoms, les âges et les professions de chacun des membres. Cela incitera votre filleul à faire de même.

  • Votre environnement : où habitez-vous ? En appartement, dans une maison, à la montagne, en ville, à la mer ? Décrire son environnement permet à l'enfant parrainé de découvrir d'autres paysages et d'enrichir sa culture générale.

  • Vos loisirs : les parrains et marraines peuvent parler des sports qu'ils pratiquent ou bien des activités créatives. Cela peut aussi être l'occasion de partager des fêtes et traditions typiques de votre région. Attention tout de même au thème de la religion qui peut parfois être un sujet sensible.

Restez bienveillant envers votre filleul afin d'instaurer un climat de confiance. Pensez également à exprimer votre joie d'échanger avec lui pour la première fois.

Parrainage : poser des questions à son filleul

De la même manière que vous vous êtes présenté, posez-lui des questions sur sa vie et son quotidien. Vous pouvez évoquer le fait que vous aimeriez bien en savoir plus sur son pays et sa culture, mais aussi sur sa famille, ses activités, ses amis, ou encore sur ses rêves.

Beaucoup d'enfants de familles précaires manquent de confiance en eux et ont, pour certains, peu d'espoir quant à leur avenir. Les aider à rêver en les questionnant sur leurs ambitions leur permet de s'ouvrir à d'autres perspectives. Il ne faut pas hésiter à les encourager dans ce sens grâce à la relation épistolaire.

Joindre des images à sa première lettre

Le parrainage d'enfants est parfois une affaire de famille. N'hésitez pas à faire participer vos enfants, vos neveux et nièces en leur proposant de réaliser un dessin pour votre filleul. Un enfant parrainé peut être impressionné par un adulte, tandis qu'il sera plus ouvert aux correspondances avec les enfants. Insérer des photos et des dessins est aussi l'occasion de rendre la lettre plus vivante et d'aider votre filleul à mettre un visage sur vous, son parrain ou sa marraine.

Publié le 03/08/2022

A lire ailleurs