Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil > Tous nos articles > La meilleure façon de demander des congés à son employeur

La meilleure façon de demander des congés à son employeur

Pour anticiper vos prochaines vacances et avoir suffisamment de temps pour les organiser, il est important de savoir quand et comment demander des congés à votre employeur. En formulant votre requête de la bonne façon, vous maximisez vos chances de la voir accepter et vous vous ôtez le stress d'un refus. On vous explique comment procéder, ce que dit la loi sur les possibilités d'acceptation et de refus de votre patron, et on vous livre quelques conseils pratiques.

Un salarié doit avoir l'accord de son employeur s'il veut profiter de ses congés. Pour cela, il faut faire une demande en bonne et due forme via les moyens mis à disposition du salarié, qu'on vous présente ici. Avec nos conseils et nos recommandations, nos précisions sur les droits du salarié et le pouvoir décisionnel du patron, ainsi que des explications sur les démarches à suivre pour obtenir vos vacances, vous n'aurez plus à stresser au moment de préparer votre prochaine période de congés.

Les démarches à suivre pour demander des congés

Pour poser des vacances ou simplement demander quelques jours de libre, dans l'idée d'organiser un long week-end par exemple, le salarié est tenu de respecter quelques règles établies par une convention collective propre à chaque entreprise – qu'il vous faudra donc consulter – et des règles tacites. Par exemple, il est judicieux de faire votre demande suffisamment à l'avance, pour que votre employeur ne soit pas pris au dépourvu.

Auparavant, les requêtes de congés se faisaient par courriers ou par mails auprès du service des Ressources Humaines, mais de plus en plus d'entreprises optent désormais pour un logiciel de congés, très pratique. Ce calendrier virtuel, accessible aux salariés et aux dirigeants, permet généralement à l'employé d'insérer les dates désirées pour ses congés et aux décideurs de les valider ou de les refuser, d'un simple clic. La réponse sera envoyée par e-mail, dans les plus brefs délais.

Pour que tout se passe comme vous le souhaitez, mieux vaut préparer votre demande à l'avance, en tenant compte de l'activité de l'entreprise et des demandes de vos collègues.

Bien formuler une requête de congés

La première chose essentielle pour effectuer une demande de congés, c'est de connaître le nombre de jours auquel vous avez droit. Vous obtenez 2,5 jours de congés par mois de travail (auprès du même employeur) et la période de référence pour cette prise de vacances est comprise entre le 1er juin de l'année précédente et le 31 mai de l'année en cours. On notera également qu'il est impossible de prendre plus de 4 semaines consécutives (ou 24 jours) de congés.

Pour maximiser les chances d'acceptation de votre demande, faites preuve d'un peu de stratégie et de jugeote, en évitant de demander des vacances à la veille du début d'un gros projet, quand l'activité bat son plein ou lorsque la moitié de l'effectif est absente.

bureau vide

Mieux vaut également connaître la procédure d'attribution des congés dans l'entreprise, notamment en ce qui concerne l'ordre de départ dans l'équipe. Au sein de certaines sociétés, il existe des règles précises à ce sujet, avec une priorité donnée à l'ancienneté ou aux salariés avec des enfants. Évitez également d'arriver avec un projet tout fait, comme si vous considériez votre requête comme déjà acceptée : cela peut agacer un patron, qui pourrait la refuser.

Sachez qu'il est possible de modifier vos dates de congés acceptés, si vous en faites la demande au moins 1 mois à l'avance. Toutefois, ce délai peut être différent, selon les accords établis au sein d'une entreprise.

Un employeur peut-il refuser votre demande ?

L'employeur est le seul décideur final et il peut refuser les dates de congés proposées par un salarié : c'est ce qu'on appelle le "pouvoir de direction". Toutefois, ce refus doit être motivé par de bonnes raisons, telles que la nécessité d'assurer la continuité du service dans lequel vous travaillez, une demande peu en phase avec les pics d'activité de la société, ou des circonstances exceptionnelles. En dehors de ces cas de figure, il n'y a pas de raison pour que vos demandes de congés vous soient refusées.

Certains employés, par peur d'abandonner leurs collègues ou de laisser un vide difficile à combler dans la société, sont réticents à l'idée de demander des vacances. Laissez-vous aller, sans remords, et gardez en tête qu'un break de quelques jours ou de quelques semaines peut être bienfaiteur. Vous éviterez ainsi le burn-out, et vous vous relaxerez pour revenir plus en forme que jamais.

>> Modèle de lettre utile : Faire une demande de congés annuels

Publié le 08/07/2021

A lire ailleurs