Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil > Loisirs > Annulation d'une location de vacances en cas de force majeure

Annulation d'une location de vacances en cas de force majeure

Le contexte

Pour une raison indépendante de votre volonté, vous devez annuler la location d'une maison ou d'un appartement de vacances, quelques jours avant le départ. Vous allez prévenir le propriétaire par lettre recommandée.

Nom, prénom
Adresse
CP - Ville

Destinataire
Adresse
CP - Ville

A <...>, le <...>

Recommandé avec AR

Madame, Monsieur,

J'ai réservé votre logement situé à <...> pour la période du <...> au <...>.

Malheureusement, <...votre situation...>, ce qui m'empêche de partir en vacances.
Il s'agit là d'un cas de force majeure, au sens de l'article 1148 du code civil, et c'est pourquoi je vous demande de bien vouloir effectuer le remboursement des arrhes / de l'acompte.

Croyez bien que je désolé(e) de cette annulation soudaine, mais tout à fait indépendante de ma volonté.

Vous remerciant par avance de votre compréhension, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de mes salutations distinguées.

votre signature

Bon à savoir

Vos raisons doivent être motivées par des événements tout à fait imprévisibles : accident, maladie, décès d'un proche, cambriolage, incendie...
N'hésitez pas à accompagner cette lettre de justificatifs.

A lire ailleurs

Le modèle de lettre "Annulation d'une location de vacances en cas de force majeure" est gratuit sur Lettres-Utiles ! Utilisez gratuitement ce modèle de lettre pour votre courrier. Vous pouvez aussi personnaliser et imprimer le modèle "Annulation d'une location de vacances en cas de force majeure".