Merci de désactiver votre bloqueur de pub

Notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Celle-ci nous permet de vous offrir un contenu de qualité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

Accueil Tous nos articles 6 conseils pour réduire le coût de son assurance habitation

6 conseils pour réduire le coût de son assurance habitation

L'assurance habitation est indispensable, mais elle est de plus en plus onéreuse. Or, il est possible de réduire son coût, en appliquant des recettes toutes simples qui relèvent parfois seulement du bon sens. Découvrez-en 6 qui vous faciliteront la vie et vous feront faire des économies.

En France, l'assurance habitation est obligatoire pour tous les locataires, y compris les locataires de meublés, ainsi que les copropriétaires. Si elle ne l'est pas pour les propriétaires, elle est tout de même plus que conseillée, c'est une question de bon sens. Le moindre aléa touchant votre maison et, sans assurance, vous voilà à devoir payer des sommes parfois très importantes. Mais cette assurance habitation pèse sur votre budget. S'il est hors de question de faire des économies en réduisant les garanties, ce qui pourrait vous coûter cher à terme, il est possible de réduire la note par d'autres moyens. En voici 6, qui vous permettront de faire vraiment baisser le coût de votre assurance habitation.

1. Faites jouer la concurrence

Que vous contractiez une nouvelle assurance habitation ou reconduisiez l'actuelle, ne vous contentez pas d'une proposition. Votre assureur vous enverra un avis de renouvellement 30 jours avant l'échéance. Profitez de cette période pour demander des devis à d'autres compagnies d'assurance. Prenez soin de vérifier que les garanties sont identiques. À la suite de quoi, vous pouvez tenter de négocier une remise chez votre assureur actuel ou… changer de compagnie.

2. Regroupez vos assurances

Avoir tous ses contrats à un seul endroit, c'est pratique. Mais en plus de cela, c'est financièrement avantageux. D'une part, parce que pour récupérer vos autres polices, votre assureur peut vous proposer des tarifs intéressants. D'autre part, parce que cela peut vous faire économiser entre 5 et 15 %. Ainsi, assurer son auto, son habitation, voire sa santé auprès d'une même compagnie peut vous faire économiser. N'hésitez donc pas à résilier vos contrats d'assurance dispersés.

3. Adaptez précisément vos garanties à vos besoins

Pour cela, pensez à faire régulièrement un inventaire de vos biens, afin de ne pas payer inutilement pour quelque chose que vous ne possédez plus. Cela concerne des meubles de valeur, par exemple. Par ailleurs, signalez à votre assureur toute rénovation effectuée dans votre maison, car celle-ci entraîne potentiellement un risque de sinistre. Il peut s'agir d'un changement de toiture, de mode de chauffage ou encore de votre ancienne plomberie.

travaux maison

4. Augmentez votre franchise

La franchise est la somme que votre assureur ne vous remboursera pas en cas de sinistre. Plus celle-ci est élevée, moins l'assurance coûte cher. Si vous avez des économies, évaluez précisément le rapport bénéfice/risque et choisissez une franchise que vous vous sentez prêt à débourser.

5. Installez un système d'alarme contre le vol

Un système d'alarme anti-intrusion n'est jamais un mauvais investissement ! D'autant que, si vous le reliez à une centrale de police, vous pourrez bénéficier d'une remise de 15 % de la part de votre assureur. Ce qui ne vous dispense pas d'enclencher votre alarme systématiquement. Vous devrez être en mesure de le prouver, car si elle était hors service lors d'un sinistre, votre assureur refusera de vous indemniser.

6. Reliez vos détecteurs à une centrale

Dans toute habitation, la présence d'un détecteur de fumée, ou DAAAF (détecteur avertisseur autonome de fumée) est obligatoire. Cela, depuis la promulgation de la loi du 9 mars 2009. C'est un dispositif qui émet un signal sonore fort s'il détecte de la fumée. Il doit être conforme à la norme NF EN 14604. Pour obtenir un rabais sur votre prime d'assurance, vous pouvez le relier à une centrale de surveillance. Il n'en sera que plus efficace. Sachez que la proximité du service de prévention des incendies, d'un puits, d'un réservoir ou d'une borne-fontaine sont pris en compte dans le calcul de votre prime.

Une bonne assurance correspond réellement à vos besoins

Vous l'aurez compris, une assurance habitation se contracte de façon éclairée. Renseignez-vous auprès des compagnies, car chacune d'elles peut octroyer une ristourne pour diverses raisons. Ainsi, certaines vous feront un rabais si vous êtes non fumeur ! En effet, le risque d'incendie est moindre si vous ne fumez pas dans la maison.

Ne vous sous-assurez pas, bien entendu. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vouloir à tout prix faire des économies au détriment des garanties peut se révéler désastreux en cas de problème. Pensez toutefois à ne pas déclarer un sinistre si celui-ci est peu coûteux. Vérifiez en outre si l'association ou le club auquel vous appartenez bénéficie de tarifs groupés. Cumulées, toutes ces astuces vous feront réaliser de belles économies, tout en restant bien assuré.

Publié le 19/07/2022

A lire ailleurs