Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil > Administration > Demande de remise gracieuse de la taxe d'habitation

Demande de remise gracieuse de la taxe d'habitation

Le contexte

Vous venez de recevoir l'avis de taxe d'habitation mais vous n'êtes pas en mesure de payer cet impôt. Vous allez demander une remise au chef du centre des impôts.

Nom, prénom
Adresse
CP - Ville

Centre des Impôts
Adresse
CP - Ville

A <...>, le <...>

Recommandé avec AR

Objet : Demande de remise gracieuse


Madame, Monsieur,

J'ai bien reçu l'avis d'imposition me réclamant la somme de <...> euros au titre de la taxe d'habitation.

Malheureusement, ma situation financière m'empêche tout à fait de régler cette somme. En effet, <...vos raisons...>.

C'est pourquoi je sollicite de votre part une remise exceptionnelle de cet impôt. Vous trouverez ci-joint les photocopies des documents relatifs à ma situation (bulletin de paie, Assedic, allocations...).

Avec mes remerciements, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de mes respectueuses salutations.

votre signature

Bon à savoir

Le centre des impôts n'est pas obligé d'accepter votre demande. Mais il peut vous proposer une remise partielle ou encore des délais de paiement. N'oubliez pas de joindre une copie de votre avis d'imposition. Adressez une copie de votre courrier à la Trésorerie percevant l'impôt.

A lire ailleurs

Le modèle de lettre "Demande de remise gracieuse de la taxe d'habitation" est gratuit sur Lettres-Utiles ! Utilisez gratuitement ce modèle de lettre pour votre courrier. Vous pouvez aussi personnaliser et imprimer le modèle "Demande de remise gracieuse de la taxe d'habitation".