Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil > Justice & droits > Lettre à un voisin pour faire cesser un tapage nocturne

Lettre à un voisin pour faire cesser un tapage nocturne

Le contexte

Votre voisin fait régulièrement du bruit la nuit, ce qui vous dérange. Vous lui en avez parlé mais rien n'a changé. Vous décidez maintenant de lui envoyer une lettre recommandée, toujours dans l'optique de trouver avec lui une solution amiable et ce, avant de recourir à des solutions plus "musclées".

Nom, prénom
Adresse
CP - Ville

Destinataire
Adresse
CP - Ville

A [lieu], le [date]

Madame, Monsieur,

Je suis [Prénom + Nom]. Ma famille et moi habitons dans le même immeuble que vous, juste à côté / au-dessous / en face de votre appartement OU dans une maison située en face / à côté de la vôtre.

Régulièrement, nous entendons la nuit des bruits de [préciser] provenant de votre habitation, généralement entre X heures et Y heures. Je vous ai déjà parlé oralement du problème mais comme rien n'a changé, je vous adresse maintenant de façon amiable le présent courrier afin de vous prier de bien vouloir prendre les mesures nécessaires pour que le trouble occasionné cesse rapidement.

En effet, ces bruits nous empêchent de dormir / réveillent les enfants la nuit / sont gênants pour pouvoir travailler le soir / portent atteinte à notre tranquillité..., ce qui a des conséquences néfastes sur notre / leur santé / leurs résultats scolaires / sur mon activité professionnelle / notre bien-être...

Je vous rappelle par ailleurs que l'article R623-2 du Code pénal prévoit des sanctions à l'encontre des personnes responsables de tapage nocturne.

Vous remerciant donc par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à ma présente requête, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

votre signature

Bon à savoir

> Si ce courrier ne fait pas cesser la gêne occasionnée, vous pourrez ensuite demander gratuitement la médiation du maire ou - en cas de règlement de copropriété - du syndic d'immeuble, ou encore d'un conciliateur de justice.
> Vous pourrez aussi appeler la gendarmerie ou la police qui parfois accepte de se déplacer pour constater le trouble et pourra infliger une amende à son responsable.
> Enfin, vous pourrez déposer plainte, ce qui, le cas échéant, vous permettrait de réclamer la réparation du préjudice que vous aurez subi.

A lire ailleurs

Le modèle de lettre "Lettre à un voisin pour faire cesser un tapage nocturne" est gratuit sur Lettres-Utiles ! Utilisez gratuitement ce modèle de lettre pour votre courrier. Vous pouvez aussi personnaliser et imprimer le modèle "Lettre à un voisin pour faire cesser un tapage nocturne".