Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil Tous nos articles Le plaisir intemporel d'envoyer des cartes de vœux

Le plaisir intemporel d'envoyer des cartes de vœux

Les cartes de vœux sont une tradition vieille de deux siècles, mais qui se perpétue toujours, sous différentes variantes. Même les entreprises ne manquent pas d'envoyer leurs souhaits de fin d'année sous forme de cartes. Est-ce devenu un automatisme, ou une preuve de sincérité dans un monde automatisé ?

Alors que les lettres sont depuis longtemps remplacées par les courriers électroniques, les messages et les appels, la carte de vœux manuscrite survit encore. Bien qu'il existe pourtant des modèles virtuels, la tradition d'envoyer une carte écrite à la main pour les fêtes de fin d'année persiste. De décembre à janvier, autour de 20 millions de cartes circulent en France. Il s'agit du quart du volume annuel du marché des cartes postales, concentré en une période de quelques semaines.

Une évolution et une adaptation

La carte de vœux est née dans les années 1840 au Royaume-Uni, avec le développement de la lithographie et du timbre-poste. Les Anglais l'utilisaient pour souhaiter un joyeux Noël à leurs proches. Cette tradition s'est répandue en Europe, dont en France, où elle a remplacé les visites du Nouvel An. À l'époque, il était d'usage d'aller voir ses relations durant la première quinzaine de janvier. Peu à peu, les gens ont pris l'habitude de simplement laisser des cartes de visite avec des formules de vœux pour signaler leur passage, et à partir des années 1930, des cartes de vœux créatives sont apparues sur le marché, avec davantage d'espace pour écrire.

Aujourd'hui, il en existe une grande variété. Mis à part les cartes manuscrites classiques vendues en magasin, des sites internet spécialisés ont commencé à proposer des cartes personnalisables, que vous composez en ligne et qui, après passage à l'imprimerie, sont envoyées à l'adresse indiquée. Les entreprises s'y sont mises aussi, considérant la carte de fin d'année comme une opportunité de marketing : l'occasion de rappeler la marque à ses clients et partenaires, et leur prouver sa dévotion.

Un contact spécial avec les personnes lointaines

Si les entreprises ont perpétué la tradition des cartes de vœux, c'est qu'elles y ont vu un prétexte pour entrer en contact et tisser des liens. De la même manière, beaucoup de personnes continuent d'en envoyer pour garder en vie des relations distantes. D'un côté, les tantes, oncles et cousins de troisième génération, d'un autre, ceux qui sont partis loin de nous : les expatriés, les amis qui ont déménagé, la cousine en échange universitaire, etc. Les gens sont de plus en plus mobiles, et bien qu'on puisse toujours se téléphoner et se voir en appel vidéo quand on le veut, une carte de vœux se démarque des échanges habituels et devient un geste spécial, une attention particulière, un morceau de chez-soi, un souvenir qui se garde, qui se collectionne.

Une sincérité qui se mesure à l'unité de temps

Dans un monde où tout va vite, où tout est automatisé, où tout s'achète, la carte de vœux écrite à la main devient le symbole du temps investi. Surtout si elle est originale, à l'écrit ou au visuel. On la considère d'autant plus touchante lorsqu'elle vient de la part des jeunes, car ce geste ne constitue pas un réflexe pour eux. Plus elle est personnalisée, plus elle transmet une impression de sincérité et réjouit ses destinataires.

On peut la créer de toute pièce, en dessinant ou en faisant des collages. Même si on la choisit en magasin, le fait de prendre un moment dans sa journée pour sélectionner la carte parfaite suffit pour lui donner plus d'importance. Ensuite, quelques mots écrits à la main, proprement, avec élégance, sont une preuve d'application, de bonne volonté. Pas besoin de talents littéraires, en fin de compte. Le visuel, la sélection de la carte, l'écriture soignée, tous ces éléments sont déjà un signe d'investissement émotionnel. Un vrai cadeau de Noël.

Publié le 23/11/2020

A lire ailleurs