Accueil > Conseils de rédaction > Les secrets de rédaction d'un bon CV

Les secrets de rédaction d'un bon CV

Le contexte

A la recherche d'un emploi, vous vous apprêtez à rédiger ou revoir votre CV. Mettez toutes les chances de votre côté en respectant ces conseils de rédaction pour un CV efficace.

Une mine de renseignements


Le CV présente l'ensemble des renseignements de votre "cursus de vie", à savoir :

> votre identité (en haut à gauche) dont votre prénom, nom, adresse; téléphone, courriel, date et lieu de naissance;
> une photographie (en haut à droite);
> vos expériences professionnelles (en pleine page), présentées en ordre décroissant donc de la plus récente à la plus ancienne;
> votre cursus universitaire présenté en ordre décroissant;
> vos maîtrises de certains logiciel (comme Word, Photoshop...) et compétences informatiques (comme la bureautique, l'infographie, le webdesign...);
> informations complémentaires (langues vivantes lues, parlées, écrites et loisirs).

Le CV, quel intérêt ?


Le curriculum vitae, qui se rédige en règle générale sur une seule page, doit vous "vendre", en reflétant toutes vos compétences et en vous permettant de retenir l'attention de votre futur employeur.
Celui-ci, chargé de votre recrutement, se donne 30 secondes pour parcourir votre CV et décider de le conserver ou de le jeter à la poubelle ; soyez donc EFFICACE. Vous devez aller droit au but pour que l'employeur ne se perde pas en termes ou explications inutiles.

Que faut-il indiquer ?


Il est judicieux de séparer les activités associatives (gestion de la copropriété, parents d'élèves...) des activités culturelles (club de lecture, visite régulière de musées) ou encore sportives. Écouter la radio, suivre les informations télévisées ou lire la presse ne constituent pas des activités qui rentrent dans cette rubrique.

Il peut être intéressant de préciser, le cas échéant, votre implication dans des associations diverses : bureau des élèves, junior entreprise... Pratiquer un enseignement (donner des cours du soir de mathématiques, par exemple) constitue une activité valorisante, à mentionner.

En revanche, il est préférable de ne pas clamer ses préférences et engagements syndicaux, politiques ou religieux.

Quant aux stages, n'abusez pas en citant exhaustivement tous ceux que vous avez effectués ; mentionnez-les seulement si cela vous a apporté un véritable plus professionnel ou humain. Ne mélangez pas job d'été et stage rémunéré.

Donnez-vous toutes les chances


> Vous devez traquer la moindre rature, surcharge, faute d'orthographe et de syntaxe.
> Méfiez-vous aussi des tics de langage immodestes, qui risquent d'agacer : « Je suis un gagnant, un battant ».
> Ne vous fermez pas des portes : évitez de « ratisser large » ou au contraire d'exprimer un objectif professionnel trop spécifique.

Bon à savoir

Soignez aussi le style et la présentation de votre CV, mais également la photo qui l'accompagne, si vous décidez d'en joindre une.