Vous utilisez un bloqueur de publicités et nous pouvons le comprendre.
Mais notre site est entièrement gratuit grâce à la publicité.
Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur.

> Cliquez sur l'icône rouge située en haut à droite de votre navigateur
> Choisissez l'option : "Désactiver pour ce site" ou cliquez sur le bouton bleu, puis sur "Actualiser"
> Si besoin, rechargez la page en appuyant sur la touche F5 de votre clavier
Accueil > Conseils de rédaction > En cas de pièce jointe, comment accorder ci-joint ?

En cas de pièce jointe, comment accorder ci-joint ?

Le contexte

Vous désirez accompagner votre courrier d'une pièce jointe, vous allez donc devoir le préciser dans votre lettre. Mais comment accorder correctement l'expression ci-joint ? Voici les bonnes réponses pour éviter les casse-têtes.

Un accord contre-nature


En pleine rédaction de votre lettre, vous êtes pris d'un élan irrésistible pour peaufiner la grammaire de votre texte. Dans cet excès de zèle, il vous vient l'envie d'accorder le fameux "ci-joint" qui précise que vous adressez un document en sus de ladite lettre.

Et c'est là que les choses se compliquent : car l'accord de cette expression avec la pièce jointe en question n'est pas si évidente. Ainsi, si vous joignez une facture, la tentation sera grande d'écrire "Ci-jointe ma dernière facture". Erreur !

La règle d'or des adjectifs en début de phrase


Lorsque l'expression "ci-joint", tout comme "ci-inclus" ou encore "ci-annexé", est placée en tête de phrase, elle est invariable. Considéré comme un adjectif, le terme ne s'accorde donc pas s'il débute la phrase.
Exemple : Ci-joint ma dernière quittance de loyer.

Mais cette règle vaut aussi si l'adjectif est placé juste avant un nom, sans déterminant (le, la, les...).
Exemple : Vous trouverez ci-joint photocopie de ma carte d'identité.

Quand doit-on accorder ?


Il est donc logique d'en déduire qu'à l'inverse, il est possible d'accorder "ci-joint" lorsque celui-ci se trouve en fin de phrase, après le nom.
Exemple : Je vous adresse les justificatifs ci-joints.

Enfin, si le nom est précédé d'un déterminant (le, la, une...), les deux options sont permises : accord ou pas. Libre à vous d'accorder "ci-joint" ou au contraire de le laisser invariable.
Exemple : Vous trouverez ci-joint(s) les documents souhaités.

Bon à savoir

Si vous avez vraiment un doute, il vous reste la possibilité de faire l'impasse sur cette phrase, en inscrivant simplement, à la fin de votre texte, la mention "PJ :", suivie du nom de la pièce jointe.